Comment je lis #2

Dans la dernière chronique j’ai décrit de façon un peu conceptuelle ma façon de lire les livres. J’ai parlé de la différence entre la lecture passive et la lecture active.

Cette fois, ce sera plus court! Je vais répondre à cette question (que je me suis posée à moi-même parce que je suis un esprit libre) de façon un peu plus SIMPLE/BASIQUE.

Je mets mes lunettes (j’en ai deux paires différentes parce que j’aime bien changer) et je lis un peu partout…

  • Chez moi : je lis dans mon canapé (avec la télé en mute, je ne sais pas vraiment pourquoi mais c’est comme ça). Je lis aussi au lit, mais généralement je m’endors assez vite (je suis fatiguée) – d’ailleurs je lis parfois à la lumière de la lampe torche de mon iPhone, ce qui n’est pas l’idéal, mais je ne veux pas réveiller les autres (je pense depuis un bout de temps à m’acheter ces petites lampes qu’on clippe au livre mais je ne le fais jamais).
  • Dans les transports en commun : debout ou assise, je m’en fiche. Je n’aime juste pas qu’on parle juste à côté de moi (cf. Chronique #1).
  • Dans les transports longue distance : je ne lis jamais aussi bien que dans un train ou à bord d’un avion… Mais je n’en ai pas l’occasion tous les jours.
  • Dans les cafés : il n’y a rien que j’aime mieux que de lire en buvant un grand crème et en fumant une cigarette en terrasse (chauffée ou non, c’est fonction de la saison). Mais là encore, je suis souvent déstabilisée par les conversations autour de moi (parfois elles sont vraiment intéressantes et il m’est donc impossible de me concentrer).

Je ne lis pas…

  • En voiture (ça me donne mal au coeur)
  • Dans les cars (idem)
  • En bateau (idem)
  • En marchant (risque de se prendre des murs, de rentrer dans les gens, de dévaler les escaliers sur les fesses…)
  • Dans les salles d’attente / à l’hôpital (généralement, quand je suis dans une salle d’attente c’est parce que je suis malade ou parce que je crains d’être malade DONC je suis stressée DONC je ne peux pas faire autre chose que stresser – activité à temps plein. Il y a aussi l’attente chez l’esthéticienne mais là aussi j’anticipe ma souffrance DONC je ne lis pas non plus)
  • Au bureau (…)
  • Chez les autres (je n’ai jamais essayé mais J’IMAGINE que c’est quelque chose qui ne se fait pas vraiment – genre vous êtes invité à dîner, vous vous ennuyez, vous sortez votre bouquin… Je sais pas…)
  • Sur la plage (ça abime les livres, le sable – et puis le soleil me gêne)

Mais en vrai, l’endroit où je préfère lire, c’est quand même dans mon lit!

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s